Les enfants présentant des besoins particuliers doivent bénéficier du même droit d’accès.

Etant donné que les garderies et les familles d’accueil qui prennent en charge ces enfants encourent des frais d’encadrement et de coordination plus élevés, un supplément de 50 francs par jour ou de 4,25 francs par heure est versé en plus du bon à ces familles, indépendamment de leur revenu. Les parents peuvent demander ce supplément quelle que soit leur capacité économique.

Sont concernés les enfants atteints d’un handicap physique ou mental ou dont le développement est retardé ou atypique et dont les besoins éducatifs particuliers ont été mis en évidence lors de l’évaluation.

Le Service éducatif itinérant (SEI) du canton de Berne, l’école pour enfants et adolescents aveugles et malvoyants de Zollikofen, le service audiopédagogique du Centre pédagogique de logopédie et d’entraînement auditif de Münchenbuchsee (CPLEAM) ou le service psychologique pour enfants et adolescents doit confirmer un besoin de prise en charge plus important. Il faut que l’enfant bénéficie déjà d’un suivi pédagogique (spécialisé), lequel peut également être assuré par un-e pédagogue en éducation précoce spécialisée indépendant-e. Le taux d’encadrement effectif requis doit justifier le supplément.

Formulaire à faire remplir par un service spécialisé.